4 heures à Bergen [Norvège]

J’ai découvert un joli village qu’on appelle « deuxième ville de Norvège » et qui affole le pluviomètre, selon la légende… car j’ai eu une pure météo.

[Cliquez ici pour consulter mon article sur l’organisation de ces 3 jours en Norvège.]

Pour moi, Bergen c’était la porte d’entrée pour voir les fjords. Suite à une déconvenue de train, j’ai passé 6 h à Oslo au lieu de 6 h à Bergen, d’où le joli article publié précédemment : 3 idées pour visiter Oslo hors des sentiers battus. Pour mon article sur le trajet Oslo>Bergen en train, c’est ici.

Je suis arrivée à Bergen à 19 h et je me suis couchée à 23 h 30. Voici donc quoi faire à Bergen en 4 heures.

Vous arrivez à la gare ? Admirez la fresque dans le petit hall. C’est naïf, mais parfois il y a des choses toutes bêtes qui me touchent. Un jour je ferai un article sur ça.

Fresque de la gare de Bergen

Allez vous promener sur le port ancien, « Bryggen », pour admirer les maisons hanséatiques. La Hanse était une organisation commerciale et politique qui regroupait des villes portuaires autour de la mer Baltique/mer du Nord et qui imposait ses règles… aux pays et aux villes. oklm

Maisons hanséatiques de Bergen
Maisons hanséatiques de Bergen. Vive la morue !

L’alignement présente d’abord des maisons modestes, puis plus grandes. Elles étaient occupées par des marchands qui vivaient du commerce de la morue. Elles peuvent être visitées si vous avez le temps. Le quai de Bryggen est un véritable témoignage de l’hégémonie de la Ligue hanséatique. J’adore. Mais c’est très touristique.

Maisons hanséatiques de Bergen
Vieux quai de Bergen, classé à l’UNESCO

On peut accéder gratuitement aux coulisses de ces comptoirs de marchands en entrant sous une arche. Derrière, tout a été reconstruit en bois selon les méthodes traditionnelles, c’est très joli, on s’imagine facilement les hommes du XIVe siècle s’activer ici. Et le feu se propager aussi… d’où la reconstruction.

Les cours communes derrière les façades de Bryggen

Derrière, en continuant un peu sur la gauche, on rencontre l’église de Mariakirke datant du XIIe siècle. Superbe.

L’église en pierre de Mariakirke à Bergen

À partir de là, vous pouvez vous balader dans les rues qui me font véritablement penser à un village ; les maisons sont basses et en bois, bardées horizontalement. À Olso, les bardages sont verticaux. Plus la région est pluvieuse, plus on voit des bardages horizontaux. Simplement pour pouvoir changer une seule planche facilement si elle moisit à cause de l’humidité. Cliquez ici pour voir mon article sur Oslo et les bardages verticaux de la vieille ville.

  • Promenade dans le vieux Bergen

La promenade dans la ville est vraiment charmante. On s’y promène comme dans un village, on fait du lèche-vitrine de chouettes boutiques, on lève le nez, on respire, on profite des rues piétonnes, il y a peu de voitures (le péage urbain y est sûrement pour quelque chose, merci).

  • Promenade dans le vieux Bergen

Pour terminer, prendre le funiculaire Fløibanen et monter admirer Bergen depuis le sommet du mont Fløyen d’où partent nombre de randos. J’y étais pour le coucher du soleil, les couleurs étaient fabuleuses, on n’est pas éblouis car il se couche derrière la montagne et pas pile en face, ce qui permet de profiter de la vue sur le port et d’apprécier la situation de Bergen, lovée entre ses 7 montagnes.

Point de vue sur Bergen (cliquez pour agrandir, ce panoramique vaut le clic)

Comptez bien une heure pour redescendre à pied par le sentier. Les points de vue sont à couper le souffle.

Bergen

Vous êtes plutôt Oslo ou plutôt Bergen ?

_____

Cliquez ici pour retrouver tous les articles sur mes 3 jours en Norvège.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.