Autour du Lustrafjord [Norvège]

Kayak, logement dans une cabane avec vue sur le fjord, routes panoramiques, églises vieilles de plus de 800 ans, on ne s’ennuie pas autour du Lustrafjord. Voici mes lieux et adresses coup de cœur.

[Cliquez ici pour consulter mon article sur l’organisation de ces 3 jours en Norvège.]

Le Lustrafjord est une petite branche du Sognefjord, le fjord le plus long et le plus profond de Norvège.

Kayak. Gros coup de cœur pour la sortie en kayak sur le Lustrafjord avec FjordSeal, c’est immanquable. Bien sûr pour le paysage depuis l’eau mais surtout pour les informations sur la région que vous distillent les guides, membreS d’une famille du coin qui s’est reconvertie pour s’adapter à l’évolution du tourisme dans la région du Lustrafjord. Ils vous dévoileront tous les secrets de cette région, de l’enseignant au mode de transport incongru aux grandes industries nées ici. Passionnant.

Kayak avec l’entreprise familiale FjordSeal

N’oubliez pas que le kayak, c’est un sport, alors il va falloir pagayer ! Le point positif, c’est que vous êtes récompensé à chaque seconde par la vue. Et vous verrez peut-être des phoques. En fait, je n’en ai pas vu, mais c’était tellement bien par tellement d’autres aspects que je ne me suis pas focalisée là-dessus, alors que d’habitude… ne pas voir un animal alors que c’est « prévu », c’est le drame total pour moi.

Une sortie de 4 heures époustouflante, avec un arrêt sur une plage pour pique-niquer. Un encadrement parfait, des passages inattendus. Juste ultra-recommandable. Une des meilleurs sorties que j’ai faites en voyage.

En plus, ce n’est pas cher : 70 € pour au moins 4 heures de kayak, pour la Norvège, excusez-moi, c’est imbattable.

Pour réserver sur leur site (conseillé !), c’est ici : https://www.fjordseal.com/

FjordSeal à Marifjøra pour une expérience exceptionnelle

Stavkirker. Dans la région du Sognefjord, vous pouvez aussi visiter au moins 5 églises en bois debout incroyables, dont 2 à proximité immédiate du Lustrafjord (marquées par *) : Hopperstad, Borgund, Kaupanger*, Urnes* et Undredal (voir mes deux articles ici et ici, car il en fallait bien deux pour ces beautés).

Envoûtement assuré à Hopperstad
Église en bois debout, « stavkirke », d’Hopperstad

Dormir. Pour les adresses, vous savez que je ne donne ici que mes vrais gros coups de cœur, donc pour un logement Airbnb au top, c’est ici (il y en a plusieurs à louer, donc si cette cabane n’est pas dispo, entrez Høyheimsvik dans la barre de recherche et les annonces s’intitulent « Cabin by the Lustrafjord (Nr #) ». Vue sur le fjord depuis un petit balcon privatif pour chaque cabane, suffisamment d’espace, des sanitaires propres, place pour se garer et emplacement idéal. C’est 50 € par nuit.

Vue sur le Lustrafjord depuis ma cabane pour la nuit (adresse ci-dessus)

La route. Le troisième point fort de la région, après le kayak et les églises, ce sont ses routes panoramiques d’une splendeur à nulle pareille. Je vous laisse consulter mes deux articles à ce sujet pour tous les détails : ici et ici.

Route panoramique, près de Gaupne

Série. Vous connaissez la série Frikjent ? Sachez qu’elle a été tournée ici, dans le village d’Ardalstangen, pas loin de l’église de Borgund et du port de Fodnes. Ces vues à couper le souffle filmées depuis un drone ? C’est ici. Les accélérations d’Aksel dans sa berline le long du fjord ? Le volant est à vous. Les lieux de tournage devant la mairie, le poste de police, dans la rue, vous pouvez y passer.

Route panoramique près de Gaupne

La scène finale de la saison 2 entre deux congères d’une taille plus qu’impressionnante ? Je crois que j’ai retrouvé le lieu de tournage : ici (5e ligne, 2e photo). Il faut passer juste à la fin de l’hiver, début du printemps avant qu’elles aient fondu mais une fois que la route est dégagée. L’article de VisitNorway détaillant la route panoramique est ici (en anglais). L’itinéraire court de Lom à Gaupne. Le fameux lieu est entre les deux, ahah ! Pas de précisions supplémentaires, je n’y suis pas allée. #déception

Ils précisent à ce sujet : « In the winter the weather is so severe and the snow masses so enormous that it is impossible to keep the road open. If you make the trip just after the road opens in springtime, the almost ten-metre high banks of snow at the side of the road will be visible proof of the power relationship in the mountains in winter. »

Il est aussi possible d’aller voir un glacier. Non ? Si. Le Nigardsbreen, à 1 h de route de Gaupne. J’aurais bien aimé le voir, celui-là. Faire une rando sur un glacier est en fait un de mes rêves depuis l’Islande. Mais vous pouvez vous contenter de les admirer, pour le temps qu’il leur reste.

Voilà de quoi remplir plus que les deux jours sur place que je vous propose, pour sûr.


Qui n’aime pas les fjords, ici ? Qu’il se dénonce tout de suite !

_____

[Vous retrouverez tous mes articles sur mes trois jours en Norvège en cliquant ici.]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.