La cathédrale de Roskilde [Danemark]

De l’importance d’avoir un bon bedeau (et non un beau bedon #contrepèterie). C’est quoi un bedeau ?

Bedeau : employé laïque chargé de diverses tâches au sein d’une église. À Roskilde, le bedeau a coordonné les restaurations au XIXe siècle. Beau travail, le bedeau.

[Cliquez ici pour voir mon article sur l’organisation d’un week-end royal a Danemark.]

Bavez devant le tombeau de la reine Marguerite Ire. Dites bonjour aux rois Harald, Christian et Frédéric, et puis en fait à tous les monarques danois

Nef de la cathédrale de Roskilde

Et oui car tous les rois et reines du Danemark sont enterrés dans cette cathédrale médiévale, notamment Harald à la dent bleue (décédé en l’an 985) dont j’ai parlé dans mon article ici, qui avait d’ailleurs fait construire la première église sur ce site, en bois.

Véritable mausolée de la famille royale danoise, pas moins de 40 monarques sont enterrés ici, un chiffre digne du Guinness des records, eh, sans rire, la cathédrale détient le record mondial des enterrements royaux. Elle est inscrite au patrimoine mondiale de l’UNESCO depuis 1995.

Bas-côtés de la cathédrale de Roskilde

Cette cathédrale, ses porches et ses chapelles sont indissociables de la royauté.

Détail du plafond d’une chapelle

L’église en brique a été commencée dans les années 1170 et sa construction a pris plus de 100 ans.

Détail du plafond d’une chapelle

Les nombreuses chapelles ayant été ajoutées au fil des siècles depuis le XVIe, cette cathédrale témoigne d’une diversité et d’une évolution exceptionnelles des styles.

Détail du plafond d’une chapelle

Quand je suis entrée, j’ai été saisie par le contraste entre les murs blanchis à la chaux et les parties en briques. Plus j’explorais, plus je voyais un autre élément s’ajouter au contraste : les riches chapelles dont je vous ai mis 3 photos de plafonds ci-dessus.

Le sarcophage de la reine Marguerite Ire, en marbre blanc, est bien sûr splendide.

Sarcophage en marbre

Ce qui m’a le plus intriguée et impressionnée, ce sont les stalles en bois sculpté dans le chœur avec un niveau de détail inouï pour chaque scène représentée.

Stalles en bois sculpté de la cathédrale de Roskilde

Les abords la cathédrale font partie d’une zone tampon, légalement protégée, qui ne peut pas être aménagée ou modifiée librement (nouveaux immeubles, circulation, éclairage, signalisation et pavage).

Abords protégés de la cathédrale

Depuis l’aéroport, 45 min de train. Depuis le centre de Copenhague, 30 min de train. Acheter son billet aux bornes et pas besoin de composter (ou sinon prendre la Copenhagen Card).

Sources :
Site de l’UNESCO
Site de VisitRoskilde
Le Routard Danemark-Suède

_____

[Vous retrouverez tous mes articles sur mon week-end dans l’est du Sjælland, autour de Copenhague, en cliquant ici.]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *