Les sites mégalithiques de l’île de Møn [Danemark]

Dans l’ouest de l’île, vous pourrez rentrer en marchant accroupi dans des tumulus du 4e siècle avant J.C.

[Pour voir mon article sur l’organisation d’un week-end sur l’île de Møn, cliquez ici.]

Alors ça c’est une surprise ! Pas que l’on trouve des sites mégalithiques au Danemark, mais plutôt la forme des structures perdues dans la campagne.

Vous aurez pris soin de récupérer à l’office du tourisme de Stege (Vestergade 1) {mon article sur Stege ici} le dépliant Oldtidsruten très bien fait qui répertorie et explique les sites mégalithiques de l’île.

Tumulus de Klekkendehøj sur l'île de Møn
Tumulus Klekkende Høj sur l’île de Møn

Les tumulus sont des tertres funéraires, c’est-à-dire des élévations de terre recouvrant des sépultures. Certains ont été restaurés et peuvent être visités. Le tumulus Klekkende Høj comporte deux entrées en dolmen à galerie. N’oubliez pas votre lampe de poche(/téléphone avec flash permanent) pour l’intérieur car c’est vraiment sombre ; vous entrez dans une tombe.

Tumulus Kong Asgers Høj
Tumulus Kong Asgers Høj

Ils ressemblent parfois à des soucoupes volantes, mais remontent à l’âge de pierre, il y a plus de 5 000 ans.

Vous pourrez rentrer dans certains jusqu’aux chambres funéraires, en rampant, donc n’ayez pas peur de vous salir. Vous découvrirez ce qu’ils renferment…

Tertre funéraire de Grønsalen
Tumulus allongé Grønjæger Høj sur le site de Grønsalen

Grønsalen fait 102 mètres de long, 13 de large et 2 de haut, et est bordé de 145 pierres levées. C’est le plus impressionnant tertre du Danemark et il compte 3 chambres funéraires que l’on devine en montant dessus. Les deux autres que j’ai photographiés ci-dessus (Klekkende Høj et Kong Asgers Høj) ne comportent qu’une seule chambre d’environ 10 mètres.

Tumulus danois
Tumulus danois

Tous ces sites ne sont pas côte à côte, il faut les chercher un par un, comme un jeu de piste où on est récompensé à chaque étape ! À vos cartes !

Le point linguistique : « høj » est le mot danois pour désigner un tumulus/un tertre haut, c’est pour cela qu’il figure à la fin de chaque nom.

Le deuxième point linguistique : le dépliant s’appelle Oldtidsruten : les anglophones reconnaîtront old=ancien, ruten=route=l’itinéraire (la terminaison « en » indique l’article défini) et peut-être, mais plus difficilement, tid=time. Le « s » pour la compilation du mot composé et tadamm on comprend le danois = L’itinéraire de l’ancien temps. Mais en bonne traductrice qui se respecte, je me dois de vous proposer une traduction digne de ce nom pour ce dépliant : Itinéraire historique, parce que j’aime la simplicité.

Site intéressant sur le vocabulaire du mégalithique : http://www.megalithes-morbihan.fr/lexique.html


Ready to get dirty ?

_____

Pour voir tous mes articles sur l’île de Møn, cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.